energie-cap-nature

Quel avenir pour les chaudières au fioul domestique ?

Vous avez sans doute entendu parler de l’annonce faite par le gouvernement d’éliminer progressivement le mazout. Mais cela signifie-t-il que vous ne pouvez plus chauffer votre maison au fioul ?

Suite à l’annonce du gouvernement, beaucoup de clients se sont demandés s’ils pouvaient conserver leur chaudière au fioul. Ces questions sont légitimes, mais comme on va expliquons dans cet article, les vraies nuances sont ailleurs.

L’écologie du fioul domestique

Les aspects environnementaux du passage au fioul lourd sont à l’ordre du jour aujourd’hui. À première vue, l’écologie et le fioul domestique sont incompatibles. Toutefois, cela ne signifie pas que nous ne pouvons pas compter sur l’industrie pétrolière pour faire tout ce qui est en son pouvoir pour changer de cap.

La conversion du fioul domestique en biocarburants se fera en plusieurs étapes, l’objectif étant de produire 100 % de carburant à base de colza d’ici 2050.

Quelle est la situation actuelle du fioul domestique ?

Comme on a mentionné précédemment, les chaudières au fioul sont encore disponibles et ils peuvent être commandés. Les chaudières au fioul peuvent être utilisées aussi longtemps que leur équipement le permet, il n’y a pas de limites de temps.

Les inspections annuelles des chaudières sont désormais obligatoires et doivent se poursuivre. Si des travaux sont nécessaires, comme le remplacement du brûleur, la réparation sera effectuée par l’entreprise responsable de la réparation de la chaudière. Le remplacement de la chaudière n’est pas obligatoire, pas plus que le remplacement de la chaudière.

Toutefois, si votre chaudière tombe en panne au point de devoir être remplacée, vous devez opter pour une nouvelle chaudière au fioul plus efficace. La chaudière doit être une chaudière au fioul à super rendement (classe énergétique A) ou une chaudière au fioul à haut rendement (classe énergétique A ou B). Vous avez jusqu’au 31 décembre 2021 pour remplacer votre chaudière, et vous pouvez continuer à utiliser du fioul domestique dans votre chaudière sans date d’expiration.

Qu’est-ce qui changera au 1er janvier 2022 ?

À partir du 1er janvier 2022, de nouvelles restrictions s’appliqueront au remplacement des chaudières au fioul si elles sont tombées en panne ou ont subi des réparations importantes.

Si votre chaudière à fioul individuelle ne peut pas être réparée, votre seule option est de la remplacer par une chaudière à fioul Biofeel A (F30) à haut rendement énergétique.

Si vous décidez de remplacer votre chaudière par une combinaison pompe à chaleur et chaudière à mazout pour le chauffage d’hiver, vous pouvez continuer à utiliser votre mazout actuel.

Enfin, si vous le souhaitez, vous pouvez utiliser Biofiul (B30) et remplacer simplement le brûleur de votre chaudière actuelle.

L’intention initiale était d’interdire les chaudières au fioul à partir du 1er janvier 2022, comme on l’a indiqué. Toutefois, le gouvernement a maintenant reporté cette restriction à la mi-2022. Babala Pompili, le ministre en charge de la transition énergétique, a annoncé au Parlement le 3 juin 2021 que la mise en œuvre du décret interdisant les chaudières au fioul serait retardée de six mois.

Les détails du décret ont également été annoncés par le ministre du logement, Emmanuel Vargon.

Il prévoit que, dans certains cas, une exemption peut être accordée en raison de difficultés financières, d’un manque de capacité technique ou de coûts prohibitifs. Par exemple, dans les zones rurales où l’accès au gaz de ville est difficile et l’électricité limitée, ces ménages ne seront pas affectés et seront « exemptés » (selon le ministre) car les chaudières à mazout seront interdites d’ici 2022.

Pas de panique, vous pouvez toujours utiliser votre chaudière domestique au fioul. Les clients ne doivent en aucun cas modifier leur mode de chauffage. Ce n’est que si l’appareil existant ne peut être réparé qu’il est remplacé par une chaudière plus respectueuse de l’environnement.

Quitter la version mobile