Qu'implique les taux d'obligations d'état ?

Implication
Photo Qu'implique les taux d'obligations d'état ?

Les obligations sont un moyen pour l'État de se procurer de l'argent auprès des citoyens. Le public prête donc son argent à l'État. Cet argent lui sera ensuite remboursé moyennant des intérêts, autrefois appelés coupons obligataires. C'est sur ce point qu'intervient la notion de taux d'obligations d'État. Ce qui attire le public à souscrire à ce type d'obligation est ses rendements élevés, grâce au taux fixe proposé et au remboursement à échéance.

Quelles sont les obligations d'État ?

Avant de voir le fonctionnement du taux d'obligations d'État et ce qu'il implique à ceux qui en détiennent, il est intéressant de connaître ce qu'est l'obligation d'État. En fait, il s'agit de titres émis par le trésor public, dans le but de financer les dépenses publiques. Les titres sont alors émis sur le marché financier et les particuliers possédant des fonds y souscrivent.

Le concept est que les citoyens prêtent de l'argent à l'État, et ce dernier s'engage à les rembourser après une période fixée dès la création de l'obligation. Les particuliers sont alors sûrs de récupérer la valeur nominale de leur prêt avec les intérêts correspondant au taux fixé dès le départ. Les obligations d'État sont donc considérées comme des placements sûrs, car il est certain que l'État pourra rembourser au moins la valeur nominale du montant investi de chaque souscripteur. Leur durée peut varier entre 5 et 10 ans. Elle peut même aller jusqu'à 30 ans.

Le fonctionnement des taux d'obligations d'État

Après une période fixée à la création de l'obligation, le souscripteur est remboursé à hauteur de la valeur nominale en plus des intérêts. Il y a lieu de souligner le fait que les intérêts procurés par les taux d'obligations d'État sont perçus annuellement. Autrefois, les intérêts des obligations se présentaient sous forme de coupons. C'est la raison pour laquelle on parle de coupon obligataire.

Actuellement, les obligations sur papier n'existent plus, tout se présente sous forme électronique. L'investisseur doit donc posséder un compte titre sur lequel seront versés les intérêts. Néanmoins, les intérêts ne sont pas forcément versés annuellement, mais en totalité avec la valeur nominale à une échéance fixée.

Le taux d'obligations d'État est le plus souvent fixe. Ainsi, il permet de savoir à l'avance les intérêts perçus plus tard. Cela permet de renforcer la certitude. Toutefois, ce taux peut être variable. Par conséquent, les intérêts perçus varieront en fonction des fluctuations du taux sur le marché. Dans ce cas, le mieux est de s'informer auprès de sa banque ou d'un établissement compétent.

Les fluctuations au niveau du marché

Il faut noter que le prix des obligations fluctue également, que le taux soit fixe ou non. En effet, si le prix proposé sur le marché augmente, le rendement de l'obligation baissera de façon proportionnelle à l'augmentation, et inversement dans le cas d'une baisse de prix. Plusieurs facteurs sont à l'origine de ces variations, notamment l'inflation, les crises économiques et la variation du taux directeur de la Banque Centrale.

Au regard de tous ses facteurs, il y a donc de lieu de procéder à une bonne analyse de la situation économique avant de souscrire à une obligation. Selon Cyrille Vernes, il faut réellement avoir un intérêt pour la géopolitique pour évoluer dans le domaine de l'investissement.

Pour illustrer cela, Cyrille Vernes prend l'exemple du marché monétaire européen, selon lui, l'euro représente un vrai facteur de stabilité économique.